Divagation naine, sixième dans sa position



   Pourtant sans raison, comprendre sans soucis, insidieusement pensée sans jour sentant les portions de respect qui aurait simplement dû crier gare, alors peut-être suis-je sans nuit cerné de plantes et transes qui valsent et pensent, alors peut-être cette nuit sordide doit-elle mourir et gémir. Que faire? Unir ou punir? Jamais toujours! Ah! Prendre une route, c'est tuer un homme. Une naissance monstrueuse. Les douleurs se refroidissent, et la tumultueuse prend son calme; l'homme n'était jamais vivant. Toutes les routes mènent à soi-même. Le mirage cesse ombrage. Les humeurs trépident, sursautantes et palpitantes, et la Lune, dans un moment de faiblesse, échappe la nuit, pourfendue par un nouveau Soleil. Unir.


2018-09-04 01:54:14
Renaud Olivier Chouinard