Divagation naine, cinquième dans sa position



   Une porte s'ouvre. Une autre se referme. Y avait-il le moindre doute? L'espoir était-il un investissement prometteur? Jamais le regard ne pourra embracer les rondeurs et couleurs du corps d'une chérie, et les mots, les mots qui auraient du être dit. Ne pourrons plus jamais. Comment oublier le souffle et la brise et la raffale, sans jamais imaginer les rêves qui auraient du être rêvés. Les lustres brisent sur les humilitées tardives. Les crânes portent la nouvelle néfaste du repentant sans troupeau. Que faire sinon précisément les commandements de ma prison de chair. Une obsession brise un homme. Une douleur afflige un homme. Et peut-être peut-il changer. Certaines portes sont ouvertes.


2018-09-04 01:52:40
Renaud Olivier Chouinard